Poisson à la braise et salade de pourpier

Petit repas improvisé sur un rivage ensoleillé. Le pourpier, on en trouve partout. Pour les poissons, quelques plongées apnée avec un fusil harpon et voilà le résultat. Ce sont des nasons à éperons orange. La peau épaisse fait office de papillote. La graisse fond dans la chair. Bon appétit !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :