A la pêche aux coquillages

Coquillages des Marquises

Envie d’un plateau de fruits de mer. On chausse les sandalettes en plastique et direction des cailloux du bord de mer. On fait la course avec les vagues pour décoller les mama des rochers. C’est plus facile à marée basse : on se mouille moins !

Un petit galet d’une main pour décrocher l’animal d’un coup sec. On le retient de l’autre pour ne pas le laisser tomber à l’eau.

Les rochers sont glissants. Gare aux plongeons !

Les porcelaines sont plus faciles à ramasser. Ils collent moins. Et les épines des oursins crayon ne piquent pas.

Nettoyage des porcelaines

Pour le nettoyage, on casse la coquille des porcelaines (si, si !) pour en extraire la bête gluante et baveuse. Puis on les frotte sur les rochers jusqu’à ce qu’elles virent au rose.

Porcelaines prêtes à être dégustées

On arrache la base de la carapace des mama. Puis avec un couteau, ou le doigt, on retire les entrailles maron foncé et rouge. On laisse le maron clair, c’est le meilleur !

Les mama ou chitons

Puis pour les oursins, on les ouvre et on prélève les grappes d’oeufs jaunes bien rincées à l’eau de mer.

Comme on doit les manger de suite, sans quoi ils fondent, je n’ai pas de photo !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :